Permis & retrouvailles avec LE fossé

Dans les épisodes précédents…

  • Le sol de notre terrain est peu perméable et susceptible de prendre l’eau
  • Ne gêne pas la construction de la maison + fondations surélevées (60cm)
  • Assainissement validé, avec rejet dans un fossé qui se situe sur la rue
  • En attente du permis de construire…

On reçoit un coup de fil de la mairie qui demande à nous voir. On choisi de s’y rendre avec notre architecte parce qu’on a déjà une petite idée du sujet qui va être abordé (hashtag le fossé). On sait que ça va le concerner. Le maire a intercepté notre permis de construire (délivré en fait par la communauté de communes). Il nous explique pourquoi.

En juin, des pluies centennales se sont abattues sur la région, faisant des dégâts. Notre commune, entre autres, est déclarée en « catastrophe naturelle ». Notre rue, qui se trouve dans une cuvette, a été inondée. Nos voisins de 1er rideau (qui sont aussi nos vendeurs), ont fait jouer leur assurance. Celle-ci s’est retournée contre la mairie, l’appelant à prendre quelques mesures.

La commune, à ses frais, va donc installer une servitude de tréfonds pour recueillir l’eau. En partant de la rue, elle passera le long de notre chemin d’accès – qui fait à peu près 60 mètres car nous sommes en 3e rideau – et de notre terrain, pour aller se jeter au nord de la parcelle.

plan de bornage avec fosses
J’ai même fait un petit dessin pour vous situer ^___^

C’est l’heure du point rigolade. Souvenez-vous ! C’est précisément là qu’on avait prévu de rejeter nos égouts au tout début ahah. On a passé 2 mois à essayer de valider ce fossé au nord auprès du SPANC sans succès. Du temps de perdu. On s’est alors rabattu sur celui qui se situe sur notre rue au sud (donc plus loin de ≃60m). Finalement, l’installation de la servitude CHANGE TOUT et on va pouvoir récupérer LE fossé qui est au nord. 🤪

On va pouvoir faire des économies sur nos plans d’origine :

  • normalement pas besoin d’investir dans une pompe de relevage
  • partage de la tranchée qui va accueillir tous nos tuyaux (assainissement, eau, électricité)
  • moins de tuyaux pour l’assainissement

Le maire nous fait également quelques recommandations en rapport avec notre construction, notamment celle de relever le terrain.

À noter que la mesure de la hauteur de la maison finie à l’air plutôt difficile à calculer, et tout le monde n’a pas le même plancher de référence. On verra bien quand la maison sera construite lol.

Bref, le maire voulait s’assurer que c’était okay pour nous. Tout le monde est sur la même longueur d’onde. On a pu se dire que ça serait bien que tout ça soit fait avant l’hiver (on n’y croit pas une seconde). Et on a pu repartir avec notre permis de construire ! On est super content.

À noter que notre agente immo nous a contacté à ce propos parce qu’un avenant au compromis de vente doit être établi pour rajouter la servitude.

Il faudra également faire une petite mise à jour avec le SPANC parce que quand le service va venir vérifier nos histoires de fossé, il va être un peu paumé.

NEXT :

  • en attente du chiffrage de l’architecte, qu’on pourra transmettre à la banque pour débloquer le prêt.
  • commencement des travaux à la fin du délais de recours des tiers

 

2 commentaires sur “Permis & retrouvailles avec LE fossé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s